À propos

Swissprivacy a été fondé par Eva Cellina, Livio di Tria, Frédéric Erard, Baptiste Favez, Célian Hirsch et Kastriot Lubishtani en août 2020 sous la forme d’une asso­cia­tion de droit suisse. 

Swissprivacy publie gratui­te­ment des repé­rages et commen­taires d’actualités juri­diques rela­tives à la protec­tion des données et à la trans­pa­rence. Les publi­ca­tions sont divi­sées en quatre grandes caté­go­ries : juris­pru­dence, déci­sion, régle­men­ta­tion et doctrine. 

Swissprivacy propose une news­let­ter gratuite qui informe de manière mensuelle les personnes abon­nées des dernières publications. 


Notre équipe


 

Eva Cellina

Eva Cellina est docteure en droit et titu­laire du brevet d’avocate. Elle travaille chez STMicroelectronics comme juriste pour les ques­tions rela­tives à la propriété intel­lec­tuelle. Elle a rédigé sa thèse de docto­rat en travaillant comme assis­tante de recherche et d’enseignement à la faculté de droit de l’Université de Genève sur le thème de la commer­cia­li­sa­tion des données person­nelles, avec un accent sur les aspects de droit contrac­tuel et de protec­tion des données. Ses domaines de prédi­lec­tion sont le droit des contrats, la protec­tion des données et la propriété intellectuelle.

Livio di Tria

Associé au sein de l’en­tre­prise YBCS, Livio di Tria est prin­ci­pa­le­ment actif dans le domaine du droit des nouvelles tech­no­lo­gies. Ses sujets de prédi­lec­tion comprennent notam­ment la protec­tion des données, les tech­no­lo­gies de l’information et de la commu­ni­ca­tion, les tech­no­lo­gies de pointe (fron­tiers tech­no­lo­gies), ainsi que la cyber­sé­cu­rité. Il est égale­ment chargé d’enseignement au sein de diffé­rentes insti­tu­tions. À ses heures perdues, il appré­cie s’adonner à la pratique des jeux vidéo.

Frédéric Erard

Frédéric Erard est profes­seur asso­cié en droit médi­cal et droit civil à l’Université de Lausanne. Il a aupa­ra­vant exercé en qualité de juriste au SIB Institut suisse de bioin­for­ma­tique (2020−2023) et colla­boré auprès de l’Institut de droit de la santé de l’Université de Neuchâtel (2015−2020), où il a rédigé une thèse de docto­rat sur la théma­tique du secret médi­cal (consul­table ici). Il est titu­laire d’un docto­rat en droit et du brevet d’avocat suisse.

Baptiste Favez

Avocat à Genève, Baptiste Favez ne connaît pas grand chose à la protec­tion des données. Il a rejoint l’équipe SWISSPRIVACY car il « avait vu de la lumière ». Webmaster du site, il est égale­ment tréso­rier de l’association.

Célian Hirsch

Célian Hirsch est docteur en droit, avocat indé­pen­dant, maître-assis­tant au Centre de droit bancaire et finan­cier de l’Université de Genève et lecteur à la Faculté de droit de l’Université de Fribourg. Ses domaines de recherche et de pratique sont le droit bancaire privé, le droit des contrats et la protec­tion des données. Il est égale­ment co-fonda­teur de LawInside​.ch, membre de la Commission de forma­tion perma­nente de l’Ordre des avocats et a été sélec­tionné par Le Temps parmi les person­na­li­tés romandes 2020.

Kastriot Lubishtani

Kastriot Lubishtani est avocat stagiaire en l’étude Rusconi & Associés et docto­rant en droit. Il rédige une thèse rela­tive à l’incrimination du terro­risme conduite en tant qu’assistant diplômé au Centre de droit pénal de l’Université de Lausanne et cher­cheur invité à l’Institut Max Planck pour l’étude de la crimi­na­lité, de la sécu­rité et du droit, à l’Université Libre de Bruxelles, à l’UC Berkeley, School of Law et au British Institute of International and Comparative Law. Il est en outre co-fonda­teur de crimen​.ch. Ses recherches sont axées sur la sécu­rité natio­nale et portent sur le droit pénal, le droit consti­tu­tion­nel, la protec­tion des données et le droit de la transparence.

Pauline Meyer

Doctorante en droit, Pauline Meyer rédige une thèse sur la gestion des cybe­rin­ci­dents en droit suisse. Ses domaines de spécia­li­sa­tion sont prin­ci­pa­le­ment la cyber­cri­mi­na­lité, la cyber­sé­cu­rité et la protec­tion des données. Également assis­tante de recherche et d’enseignement à l’Université de Lausanne, elle a aupa­ra­vant colla­boré au sein de l’Autorité vaudoise de protec­tion des données et de droit à l’information.

David Dias Matos

David Dias Matos effec­tue actuel­le­ment une Maîtrise univer­si­taire en droit aux Universités de Lausanne et Zurich. Durant ses études, il a effec­tué plusieurs stages notam­ment au sein d’une étude d’avocat spécia­li­sée en protec­tion des données à Berlin. Il est titu­laire d’un Bachelor en droit de l’Université de Genève, qui a été ponc­tué par la réali­sa­tion d’un travail sur l’exigence du consen­te­ment pour le dépôt de cookies à l’aune du droit de l’Union européenne. 

Michael Montavon

Michael Montavon est docteur en droit. Il a rédigé sa thèse sur la cybe­rad­mi­nis­tra­tion et la protec­tion des données et détient un certi­fi­cat en science des données de l’Extension School de l’EPFL. Il est conseiller juri­dique auprès du Service de légis­la­tion de l’Etat de Fribourg. Il donne régu­liè­re­ment des cours dans les Universités et les Hautes écoles de Suisse romande sur la cybe­rad­mi­nis­tra­tion, la protec­tion des données et la légistique. 

Charlotte Beck

Juriste spécia­li­sée en protec­tion des données, Charlotte Beck est Data Protection Junior Associate au sein d’une entre­prise de recherche phar­ma­ceu­tique ainsi que consul­tante dans une société de conseil. Durant sa forma­tion univer­si­taire, elle s’est parti­cu­liè­re­ment inté­res­sée à la protec­tion des données et au droit des nouvelles tech­no­lo­gies. Elle a dédié son mémoire de Maîtrise univer­si­taire à la ques­tion des déci­sions d’adéquation au sens du RGPD en les compa­rant aux méca­nismes suisses.

Nathanaël Pascal

Nathanaël Pascal est avocat-stagiaire au sein d’une étude répu­tée de la place gene­voise. Durant sa forma­tion univer­si­taire, il a dédié son mémoire de Maîtrise à la théma­tique du droit au déré­fé­ren­ce­ment et a égale­ment parti­cipé à la réali­sa­tion d’un rapport de projet rela­tif à l’exercice du droit d’accès aux données person­nelles. Il a égale­ment étudié et réalisé des stages à Paris, ce qui lui a permis de trai­ter ses domaines de prédi­lec­tion que sont la protec­tion des données, le droit des contrats, les tech­no­lo­gies de l’information et de la communication. 

Nathan Philémon Matantu

Nathan Philémon Matantu a étudié le droit à l’Université de Fribourg où il a obtenu un Bachelor summa cum laude et un Master summa cum laude. Pendant son cursus acadé­mique, il a eu l’occasion d’analyser l’impact des arrêts Schrems I et II rendus par la CJUE. Il a ensuite effec­tué un stage auprès de l’Office fédé­ral de la police (fedpol) et y a notam­ment traité de nombreuses ques­tions soule­vées par le nouveau droit de la protec­tion des données. Il effec­tue actuel­le­ment son stage d’avocat au sein de l’Etude Schellenberg Wittmer SA

Lisa Dubath

Après avoir achevé son bache­lor à l’Université de Lausanne, Lisa Dubath pour­suit son master bilingue aux Universités de Neuchâtel et de Lucerne. Par ce biais, elle a décou­vert les domaines de la protec­tion des données et de la trans­pa­rence qui l’ont immé­dia­te­ment inté­res­sée. Elle prévoit de rédi­ger son Mémoire dans l’une des deux matières. 

Nos auteurs


Nous contacter

Rédaction du site : info@​swissprivacy.​law
Webmestre : webmaster@​swissprivacy.​law