SocialPass : les recommandations du PFPDT confirment de graves lacunes

Au terme d’une procédure d’établissement des faits longue et difficile, le PFPDT a adressé aux exploitants privés de l’application SocialPass plusieurs recommandations visant notamment à améliorer la sécurité technique de l’application et à limiter de manière proportionnée l’accès des autorités sanitaires cantonales aux données enregistrées de manière centralisée. Comme il ressort du rapport final publié ...

Soustraction de données personnelles en milieu hospitalier

Le Tribunal cantonal fribourgeois a jugé qu’un membre du personnel soignant d’un hôpital qui accédait sans droit à un dossier médical d’un patient ne se rendait pas coupable d’une infraction de soustraction de données au sens de l’art. 179novies CP s’il n’existait pas d’obstacle technique empêchant cet accès. L’exigence d’un obstacle purement technique est toutefois discutée en doctrine et semble peu adaptée aux réalités hospitalières.

Du principe de l’émolument à celui de la gratuité ? Frein du Conseil des États

La Commission des institutions politiques du Conseil national a présenté le 15 octobre 2020 un projet de modification de la Loi fédérale du 17 décembre 2004 sur le principe de la transparence dans l’administration afin d’y ancrer la gratuité de l’accès aux documents officiels. Adopté par le Conseil national, ce projet s’est heurté à la décision de non-entrée en matière du Conseil des États et son sort est incertain.

Italie : médecin amendé pour un questionnaire contenant des informations liées au VIH

L’autorité de contrôle italienne a rendu une décision dans laquelle elle a condamné un dentiste qui avait refusé de prendre en charge un patient à qui il avait fait remplir un questionnaire contenant une question sur l’existence éventuelle d’une infection au VIH, question à laquelle le patient avait répondu positivement. En l’absence de traitement médical, la collecte de données ne pouvait être justifiée par le motif du diagnostic médical ou de la prise en charge sanitaire.